Le PS Namur dépose une motion défendant le secret professionnel des travailleurs sociaux Retour à la liste

Le PS Namur dépose une motion défendant le secret professionnel des travailleurs sociaux

Le Parlement fédéral examine actuellement une proposition de loi de la N-VA. Celle-ci impose aux travailleurs sociaux de signaler de manière proactive aux autorités judiciaires toute information « digne de constituer des indices sérieux d’une infraction terroriste ».

Le PS soutient toutes les mesures qui lui paraissaient de nature à contribuer utilement à la lutte contre le terrorisme. Il semble cependant essentiel de ne pas tomber dans le piège que nous tendent les terroristes en détricotant nos libertés.

Le PS fera tout ce qui est en son pouvoir pour s’opposer à l’adoption de la proposition de loi précitée sous sa forme actuelle. Ce texte fait en effet des travailleurs sociaux les auxiliaires des services de police et constitue une dérive sécuritaire dangereuse. Il ne répond aucunement à un besoin réel. Les exceptions actuelles au secret professionnel permettent déjà de travailler de manière satisfaisante avec les autorités judiciaires.

Derrière le prétexte de lutter contre le terrorisme, le but des auteurs de cette proposition de loi est en réalité de stigmatiser les allocataires sociaux et jeter le discrédit sur la profession de travailleur social.

Il nous semble impérieux d’éviter aux travailleurs sociaux de verser dans la délation. Ils doivent continuer à travailler de manière consciencieuse, comme ils le font au quotidien, dans le cadre des exceptions actuelles au secret professionnel.

Tel est le sens du projet de motion que le PS souhaite déposer pour la prochaine réunion du Conseil communal en mars et du Conseil de l’action sociale, ce mardi 28 février.

Le Groupe PS