NamurAuFutur : les propositions citoyennes au rendez-vous ! Retour à la liste

NamurAuFutur : les propositions citoyennes au rendez-vous !

Nous soutenons et défendons la participation citoyenne depuis de nombreuses années, regrettant que l’avis des Namuroises et Namurois est trop souvent ignoré, voire méprisé par la majorité en place. Les exemples sont nombreux de ce manque flagrant d’écoute et de ce rapport de force avec les citoyens, le plus symbolique restant la consultation populaire pour l’implantation du centre commercial au parc Léopold.

Notre volonté : faire participer le citoyen aux décisions politiques et laisser libre cours à son imagination, faire confiance en sa capacité d’innover et d’apporter des réponses équilibrées aux attentes et besoins. C’est ça, pour le PS namurois, la définition même de la véritable démocratie ! Le PS Namur s’engage à inverser les pratiques et la gouvernance à Namur. Changer de mode de gouvernance, instaurer un dialogue citoyen permanent : un projet à coconstruire avec les Namurois et les Namuroises pour coconstruire les politiques publiques. On ne fait pas le bien des gens sans eux !

A l’aube des élections communales, nous avons allié la parole aux actes et demandé aux citoyens de rêver leur ville, proposer des projets, partager leurs idées sur une plateforme en ligne «Namur au futur» entre le 10 novembre 2017 et le 15 janvier 2018. La phase de dépôt des idées est maintenant clôturée.

En 2 mois, 700 personnes ont suivi la page Facebook de Namur au Futur et 359 projets ont été déposés sur la plateforme participative et collaborative :

  • mobilité : 78

  • cohésion sociale : 62

  • propreté, environnement et énergie : 48

  • économie, commerce et emploi : 36

  • culture, tourisme, patrimoine : 30

  • petite enfance et enseignement : 29

  • gouvernance locale et participation citoyenne : 23

  • sport et vie associative : 20

  • sécurité et prévention : 18

  • place à la créativité (inclassables) : 15

Premier constat : les Namurois font preuve de créativité pour le futur de leur ville ! Sans surprise, leurs préoccupations sont principalement tournées vers les questions de mobilité, de cohésion sociale, de propreté et d’emploi.

Nous soulignons la qualité des projets reçus, qui témoignent du sérieux des utilisateurs de la plateforme et de leur volonté réelle d’influer sur le devenir de leur ville capitale. Au cours de la période de dépôt des idées, la participation a sensiblement évolué. Timide au départ, le nombre de consultations et d’inscriptions sur le site de la plateforme informatique a gonflé au fil des semaines. Certes, le recours au formulaire papier a été régulier pour les personnes inexpérimentées ou plus âgées, celles désireuses de rester dans l’anonymat ou par crainte d’utiliser l’outil informatique. Les formulaires qui nous sont parvenus ont tous fait l’objet d’un enregistrement.  Soulignons également la diversité des illustrations qui accompagnent les propositions déposées. Les photos sont fréquentes, on y trouve des vidéos ou des notes plus complètes jointes à la description sommaire de l’idée, mais aussi le recours à la géolocalisation pour identifier le lieu précis concerné par la proposition. 

Au-delà des idées déposées stricto sensu, les utilisateurs ont échangé 385 commentaires sur la plateforme, apportant des précisions ou une appréciation aux idées déposées par d’autres.  Nous avons constaté également que le débat s’est invité en dehors de la plateforme Namur au futur, entre les élus, les militants et les citoyens.  C’est probablement un effet indirect positif pour le débat démocratique ! Par ailleurs, une modération avait été prévue dans l’hypothèse de dérapages dans les idées ou les commentaires mais elle n’a pas été activée car elle n’a pas été nécessaire.  L’initiative de ce forum d’échange portée par le PS namurois a donc été respectée sur la forme et sur le fond. Nous nous en réjouissons car, à nos yeux, le choix de la transparence était fondamental pour provoquer la participation et donner la parole aux Namurois. 

En termes de contenu, quelques exemples de projets déposés : création d’une maison des jeunes dans le centre de Namur, labelliser le site internet de la ville « any surfer », développer une ville « Seniors Friendly » à Namur, augmenter l’offre de logements et assurer une mixité sociale, et si on se mariait la nuit, une halle aux saveurs en cœur de ville, Namur ville cyclable, des garderies gratuites et des repas chauds accessibles pour tous les enfants de Namur…

Nous tenons d’ores et déjà à remercier toutes les personnes qui s’intéressent à l’initiative via la page Facebook, qui consultent la plateforme citoyenne et qui se sont inscrites pour déposer une idée. La première phase de la consultation est aujourd’hui clôturée.  Dans un contexte où notre démarche n’a pas bénéficié d’espace dans le magazine communal, le pavillon de l’aménagement urbain, ni même sur le site internet de la ville pour être relayée vers le public, nous sommes cependant fiers d’avoir pu apporter une réponse à l’enjeu crucial de la transparence et à une revendication très forte de nos concitoyens, celle de leur implication au processus démocratique et dans la prise de décision.  Soulignons qu’il s’agit d’une première en Wallonie à l’initiative d’un parti, les expériences antérieures de ce type ont toutes été menées par des villes comme Liège, Arlon, Hasselt, Mons, Bruxelles, et tant d’autres villes en Flandre ou en France.

En interne, nous allons maintenant analyser en profondeur ces 359 projets, les présenter à nos membres et valider si l’adhésion est possible. Celles qui seront sélectionnées seront ensuite soumises à un vote en ligne entre le 26 janvier et le 28 février.

Comment ça marche, le vote ? Chacun pourra alors voter pour ses idées préférées ou contre les idées qu’il ne souhaite pas retenir.  Chaque utilisateur disposera de 3 votes par thème, à utiliser pour ou contre un, deux ou trois projets.  Il sera toujours possible de s’inscrire pour consulter les projets et participer au vote en ligne, même lorsqu’on n’a pas déposé préalablement d’idée.

Nous avions annoncé que, pour chaque thème, l'idée la plus plébiscitée serait débattue en interne du PS, selon des critères de faisabilité politique, budgétaire, sociétale, légale ou environnementale et intégrées le cas échéant dans notre programme électoral communal de 2018. Au vu du résultat de la première phase de recueil des idées, au vu du nombre et de la qualité des projets déposés, nous pouvons d’ores et déjà confirmer que cet objectif d’une idée par thème sera atteint… et que nous nous engageons à retenir le maximum d’idées plébiscitées par le vote à intervenir !

Le PS namurois présentera ainsi son programme électoral début mai 2018, et s’engage à inclure les idées retenues sur la plateforme, pour faire de Namur une ville à l’écoute de ses citoyens, créative, innovante et surtout différente.

Maintenant que la période de dépôt d’idées est clôturée et que s’ouvre celle des votes, rappelons qu'il est bien sûr toujours possible de s’inscrire sur la plateforme pour donner son avis sur les projets déposés et participer au vote en ligne.

Notre volonté est que notre projet de ville, tel que détaillé dans notre programme électoral, soit aussi alimenté par les propositions concrètes de toutes les personnes qui vivent Namur au quotidien. Une ville intelligente est aussi une ville collaborative : inciter les citoyens à participer permet de faire en sorte qu’ils se sentent inclus dans la vie de leur ville.

 

Dans une ville collaborative, les avis et recommandations des habitants sont pris en compte. Les décisions sont meilleures et la démocratie s’en trouve renforcée.