Projet de centre commercial, 3 ans après le 3 fois NON Retour à la liste

Projet de centre commercial, 3 ans après le 3 fois NON

Ce 8 février dernier, hasard du calendrier, 3 ans jour pour jour après le 3 fois NON de la consultation populaire, vous avez organisé une conférence de presse qualifiée de tripartite dès lors qu’elle réunissait des membres du Collèges, des représentants du Forum citoyen namurois et de Besix-Red.

Bien joué ! Mais c’est raté ai-je envie de dire … cette implication de 2 représentants du Forum citoyen à la conférence de presse (dont un membre du Cdh) n’efface pas le résultat démocratique de la consultation populaire du 8 février 2015. Que vous n’en teniez pas compte, c’est votre droit et manifestement votre choix. Ceci n’enlève toutefois rien à la qualité du travail qu’a réalisé le Forum en proposant une alternative et ce qui n’enlève non plus rien à sa démarche.

Le Forum s’est d’ailleurs par après positionné en précisant « qu’il n'a pas avalisé la proposition de Bésix et de la ville et n'a pas à le faire. Des représentants du forum avaient reçu mandat pour présenter et soutenir les orientations contenues dans le cahier des charges. En effet, ce sont les citoyens qui l'ont élaboré ensemble qui forment le Forum et en font sa légitimité ». Chacun comprendra le rôle joué par un représentant du Forum lors de la conférence de presse.

L’alternative proposée par le Forum citoyen, en l’occurrence la construction d’un centre commercial en lieu et place de l’hôtel de ville et l’installation de l’hôtel de ville sur le site de l’ancienne gare des bus, a ainsi donc été évacuée pour des raisons juridiques. Balayé le projet porté par Urbanove, balayés les résultats de la consultation populaire, balayés le Comité de conciliation que aviez mis en place. Retour à la case « Square Léopold » avec une volonté – je cite les termes du dossier de presse – de repartir « d’une pierre blanche ». Et cette pierre blanche ses contours sont déjà connus et imposés : un complexe mixte encore plus vaste que le projet initial comportant des commerces, des bureaux et des logements.

Cette conférence de presse interpelle donc à plus d’un titre.

Vous savez que l’aménagement du Square Léopold est un sujet à la fois important pour Namur, pour son centre-ville et pour les commerçants et donc aussi un sujet sensible, même très sensible.

Convoquer une conférence de presse le 8 février dans de telles conditions relève tout simplement de la provocation. Je n’appelle pas cela de la bonne gouvernance. Plutôt que de rassembler, vous avez divisé. Même le Forum citoyen n'en sort pas indemne, et je le déplore, de cette initiative de conférence de presse « tripartite ». Je note par ailleurs l’absence de l’association des commerçants, les premiers intéressés.

Une fois de plus, la démocratie locale est bafouée et la gouvernance mise à mal : les membres du conseil communal ont été écartés des discussions. Ils n’ont été invités à aucune réunion ou présentation de projet et n’ont reçu aucun dossier ni la moindre information. Quel rôle un élu, de l’opposition comme de la majorité, peut-il encore jouer à Namur ? Nous aurions été honorés de pouvoir prendre connaissance des éléments/dossier au dernier Conseil communal !

Le projet lui-même, plus vaste que le projet initial. Est-ce utile d'encore rappeler qu’il y a 3 ans, près de 22.000 Namurois.es se déplaçaient pour donner leur avis sur le projet de construction d’un centre commercial au Square Léopold et que près de 60 % des personnes ont répondu Non à la question « Etes-vous favorable à l’installation d’un centre commercial à l’emplacement de l’actuelle gare des bus et du square Léopold, sachant que cela entraînera la disparition des arbres de ce square et que cette suppression sera compensée par la création en ville de trois nouveaux parcs publics et la plantation de plusieurs centaines d’arbres et arbustes dans le nord de la corbeille ? ».

Pour compenser l’abattage des arbres du square Léopold et la disparition du parc, vous annoncez la création d’un nouveau parc de 62 ares dans l’hypercentre dont le coût d’acquisition du terrain serait estimé à environ 3,5 millions d’euros. Ce nouveau parc viendra-t-il s’ajouter au 3 nouveaux parcs publics et à la plantation de plusieurs centaines d’arbres et arbustes que vous avez annoncés ?

La proposition du Forum citoyen d’implanter le centre commercial véritablement dans l’hypercentre nous apparaît toujours aussi pertinente. Vous soulignez même que cette localisation est optimale. Confirmez-vous avoir abandonné définitivement cette option ?

Voudriez-vous informer le Conseil de manière exhaustive concernant l’analyse juridique qui a été réalisée. Selon quelle procédure ? Qui a été consulté ? Quel était l’objet du marché ? Je vous ai interrogé au lendemain de la conférence de presse et vous m’avez fait savoir que l’étude juridique a été réalisée par le cabinet Liedekerke, spécialiste en droit immobilier. Le Conseil peut-il disposer de cette analyse juridique ?

Concernant le projet porté par Besix, voudriez-vous informer le Conseil quant à la teneur du projet et son timing ?