Le Parlement s'ouvre davantage aux citoyen.ne.s

Mis à jour : 6 déc. 2020



Depuis toujours, j’attache une importance particulière à l’écoute des personnes en situation de handicap.

Avec les services de la Chambre des représentants, j’ai proposé une interprétation des questions d’actualité en séance plénière en langue des signes, à la fois en néerlandais et français. Le dispositif devrait être opérationnel dans le courant du mois de janvier.


Le Parlement facilite ainsi l’accès aux débats pour les personnes sourdes et malentendantes.


Dans la même lignée, la Chambre veille déjà à assurer la pleine et entière accessibilité des personnes en situation de handicap aux infrastructures de notre assemblée, quels que soient l’origine, la nature ou le degré de handicap !


Je compte évidemment continuer à prendre des initiatives concrètes pour plus d’égalité.