Covid-19 - On ne pourra pas dire demain : la crise est finie et tout recommence comme avant.


Face à la réalité vécue par nombre de concitoyens touchés par la crise et ses effets dévastateurs, le Parti Socialiste a élaboré un plan de sortie de crise structuré pour préparer l’avenir


Car si aujourd’hui, l’urgence est toujours sanitaire (nous devons continuer à respecter les règles de confinement pour éviter la propagation du virus et la surcharge de nos hôpitaux), nous devons aussi réfléchir à l'étape suivante, celle de la relance.  Pour le PS, cette crise révèle les failles importantes de notre modèle socio-économique actuel qui prône la libéralisation et la mondialisation à outrance. Il est donc nécessaire de tirer les leçons de ce qui ne fonctionne pas et d'adopter une autre vision pour la société de demain.  Et cette crise a révélé également tout le potentiel de mobilisation de notre population : à cet égard je tiens à souligner l’importance de la solidarité qui règne dans notre pays actuellement. Nous devons faire en sorte que l'intelligence collective qui nous relie pour l'instant nous ouvre la voie vers une société plus solidaire ! La crise du coronavirus met ainsi en évidence le caractère essentiel de certains métiers malmenés. Nos nouveaux héros sont les soignants, en première ligne dans la lutte contre le virus. Ils n’hésitent pas, à maintes reprises, à s’exposer aux dangers pour protéger notre santé. Rappelons également que les travailleurs de la grande distribution, de la logistique, les facteurs ou encore les éboueurs continuent à faire fonctionner notre société. Ce sont des métiers à forte utilité sociale qui sont sous-valorisés. Ils doivent constituer les piliers de la société de demain !  Les citoyens aussi font preuve de solidarité en aidant, à leur façon, le personnel soignant ou encore les publics fragilisés. Il y a par exemple une réelle mobilisation pour fabriquer des masques et combler le manque de matériel médical. Cette solidarité, il faut la préserver. Elle doit être celle de demain et d’après-demain ! A la sortie de la crise, il ne faudra pas reprendre nos vieilles habitudes. Nous devons sortir transformés de cette crise. C’est l’occasion de repenser à notre modèle de société, celle que le Parti Socialiste voudrait plus respectueuse, plus solidaire et durable. 


Pour plus de détails, lire :

Le Vif➡️https://bit.ly/3e765pt✔️

L'Echo➡️https://bit.ly/39TifPq✔️

Le Soir➡️https://bit.ly/2VdhRWJ✔️