Nous avons milité le 6 mars pour les Droits des Femmes à Namur



Le 8 mars, c’est la Journée Internationale des Droits des Femmes. L’occasion de rappeler que l’écart salarial en Belgique est encore de 23,7 %. C’est inadmissible et c’est pourquoi les élu.e.s et militant.e.s du PS namurois se sont mobilisés à la Gare de Namur le vendredi 6 mars. Nous avons sensibilisé les citoyen.ne.s à cette réalité sociale en distribuant des « billets à gratter ». Un femme gagne en moyenne 375 euros de moins par mois qu’un homme. Ce n’est pas normal !


Lors de notre action de mobilisation, j’ai échangé avec de nombreux Namurois.e.s. Beaucoup d’entre eux ont partagé leurs témoignages et expériences. Une raison majeure de l’inégalité salariale réside dans le fait que les femmes ont souvent des jobs à temps partiels. Les hommes doivent pouvoir également bénéficier de congés pour s’occuper des enfants s’ils le souhaitent. « Mon mari a été licencié suite à sa demande de congé parental car cela était mal perçu par son employeur » a expliqué une mère de famille.


Le PS souhaite parvenir à une réelle égalité salariale entre hommes et femmes et demande que ce principe soit appliqué en Belgique en renforçant le cadre légal.


Nous avons au Parti Socialiste déposé une proposition de loi à la Chambre permettant de créer un « label égalité salariale ».