Remise du rapport annuel du Médiateur fédéral



La Chambre des représentants est le lieu où s’exerce la démocratie fédérale mais c'est aussi la maison qui héberge les services du Médiateur fédéral.


J’ai reçu officiellement ce jour des mains de Messieurs BAELE et AASS – les Médiateurs fédéraux – leur rapport 2020, que vous pouvez consulter ici.


Je tiens à remercier la Présidente de la commission des Pétitions, Madame De Wit, pour sa présence à la remise de ce rapport. C’est au sein de cette commission qu'il sera débattu avec les députés. La commission a un rôle central à jouer au sein de notre assemblée pour la faire évoluer vers un modèle plus participatif et plus dynamique. Je souhaite la rendre encore plus ouverte aux citoyens comme en témoigne notamment la mise en place de la plateforme

“MyOpininion” il y a quelques mois.


Je suis convaincue qu’une meilleure implication des citoyens est primordiale pour répondre de manière efficace aux enjeux importants auxquels nous sommes confrontés. Pour cette raison, il est nécessaire d’encourager une interaction plus vigoureuse entre le Parlement et ses Médiateurs qui œuvrent au quotidien au service des citoyens.


Le Médiateur est avant tout le guide et le défenseur des citoyens de tous horizons.


Dans une démocratie, la primauté du droit, la légalité devant la loi et une égale protection de la loi sont des principes prédominants. Si ces principes sont négligés ou ne sont pas correctement respectés, c’est l’idée même de démocratie qui sera remise en question. C’est dire toute l’importance du travail réalisé par les Médiateurs.


Le Médiateur fédéral est une institution publique indépendante qui examine les plaintes des citoyens vis-à-vis des administrations fédérales. Il résout les problèmes individuels, mène des enquêtes impartiales et veille au respect des droits des citoyens. Via des recommandations, il propose d’améliorer le fonctionnement des administrations et les lois. La démarche du médiateur, saisi de cas individuels, et le travail du Parlement, qui procède à l’examen des

politiques, sont de toute évidence complémentaires. En se fondant sur des cas spécifiques, le Médiateur peut porter à l’attention du Parlement des questions qui exigent une réponse d’ordre politique.


Par son travail au cœur des administrations fédérales, le travail du Médiateur contribue à une meilleure accessibilité des services et renforce la confiance et la compréhension du citoyen envers l’administration.