Un sommet à Vienne pour défendre l’égalité entre les femmes et les hommes!

Dernière mise à jour : sept. 23



Avec la Présidente du Sénat, Stéphanie d’Hose, j’ai participé, à Vienne, au 13e Sommet des présidentes de parlement ce lundi 6 septembre 2021 ainsi qu’à la 5e Conférence mondiale des présidents de parlement ces 7 et 8 septembre.


La Belgique était le seul pays représenté où une femme préside l’assemblée tant à la Chambre qu’au Sénat !


Le 13e sommet des présidentes de parlement, organisé par l’Union Interparlementaire et le Parlement autrichien, a permis, pour les présidentes, de se retrouver et d’échanger sur les actions qui renforcent l’égalité entre les femmes et les hommes dans la représentation politique et l’accès aux fonctions dirigeantes.


Cette année, le thème était « Les femmes au cœur de l’action ». Une occasion unique pour moi en tant que Présidente de la Chambre de continuer à défendre les droits des femmes et de présenter les projets du Parlement fédéral en termes d’égalité des genres.


En effet, le 8 mars dernier, le Parlement fédéral s'est lancé le défi de devenir, d'ici 2030, l'un des parlements les plus sensibles à la dimension de genre. Bien sûr, des étapes importantes ont été franchies dans notre pays ces dernières années mais il reste des progrès à réaliser en termes de représentativité des femmes et de diversité en politique. C’est pourquoi, pour la première fois dans l’histoire de nos deux institutions, un groupe de travail « Genre » a été instauré pour mener une analyse chiffrée, faire un état des lieux de la situation et réfléchir aux pistes d’amélioration à venir avec des actions concrètes ! Ce groupe de travail se réunira chaque mois et présentera son rapport annuel en mai 2022.


En tant que femmes présidentes de parlement, nous devons faire figure d’exemple. Nous devons montrer la voie aux générations futures et surtout lever les freins à une parité effective au sein des assemblées parlementaires. Il faut également éviter toute marche arrière. Car rien n’est jamais acquis, en particulier lorsqu’une crise se présente. L’important chantier en matière d’égalité dans le fonctionnement du Parlement fédéral, que nous avons lancé, doit nous permettre d’arriver à une véritable parité effective dans la vie et le fonctionnement de notre institution, et ce pour l’ensemble des fonctions.


Retrouvez ma prise de parole ici (à partir de 5h3min30sec).


J’ai ensuite pu participer à la 5e conférence mondiale des Président.e.s de Parlement organisée par l’Union Interparlementaire, en collaboration avec l'ONU. Ce sommet exceptionnel a lieu tous les 5 ans et renforce le dialogue entre les Président.e.s du monde entier, à l’heure où les défis internationaux nécessitent des réponses communes. Cette année, 110 président.e.s y étaient présent.e.s !


Lors de ma prise de parole, j’ai insisté sur notre devoir, à nous, décideurs politiques et parlementaires, d’atteindre encore et toujours l’objectif d’égalité femmes – hommes, tant au niveau national qu'international !


Et s’il est vrai que l’adoption d’un cadre légal est essentielle en vue de garantir une égalité entre hommes et femmes, elle n’est malheureusement pas suffisante. D’autres initiatives sont nécessaires dans le cadre d’une approche globale, comme par exemple la formation et la sensibilisation à la maison et à l’école ; l’autonomisation des femmes par la mise en réseau, les modèles et la formation ; l’intégration de la dimension de genre dans chaque domaine politique ; et une politique de lutte contre les violences faites aux femmes.


Les droits humains, la lutte contre les discriminations - avec une attention particulière à la question de genre et des femmes dans les postes à hautes responsabilités - et le respect des principaux fondamentaux de l’Etat de droit sont des questions qui me sont chères et que je me fais un point d’honneur de souligner dès que l’on m’en donne la possibilité.


Cette 5e conférence mondiale poursuivait l’objectif de mettre les dirigeants parlementaires au service d'un dialogue international face aux enjeux mondiaux plus efficace qui assure la paix et le développement durable pour les citoyens et la planète, cela a été un honneur pour moi d’y participer et d’y présenter notre action au sein du parlement belge.


Vous retrouvez ma prise de parole ici (à partir de 32min10sec).