Une chambre plus ouverte, solidaire, durable et participative … Un an déjà !



Il y a 1 an jour pour jour, j’avais l’honneur de devenir la première femme Présidente de la Chambre des représentants, après 51 Présidents depuis la naissance de l’état belge.


Le même jour, je faisais la promesse d’œuvrer pour une plus grande ouverture de nos institutions envers la société et nos concitoyen.ne.s.


Le Parlement est le lieu idéal où la société civile peut participer activement à la vie politique et s’exprimer sur des questions qui concernent son avenir. Tout au long de cette première année, j’ai donc eu à cœur à de promouvoir des actions et développer des outils qui permettent d’associer nos concitoyen.ne.s au débat public dans une démarche collaborative.


Ce 13 octobre 2021 est l’occasion pour moi de revenir sur les principales avancées obtenues, avec l’appui des femmes et des hommes qui composent les services de la Chambre, dans une démarche transversale de rendre la Chambre plus ouverte, solidaire, durable et participative !


Crise sanitaire : l'heure est à la solidarité!


Depuis mars 2020, l’actualité nationale et internationale est dominée par la crise du coronavirus. Le bilan est lourd. A ce jour, plus de 1.2 millions de cas ont été diagnostiqués en Belgique et plus de 25.000 décès trouvent leur cause dans la maladie. Les autorités du pays ont dû prendre des mesures restrictives afin de protéger notre santé, éviter la surcharge dans les hôpitaux et limiter la propagation du virus.


Face aux difficultés vécues en raison de la pandémie, j’ai souhaité agir et apporter mon soutien aux familles durement touchées par cette crise sanitaire et sociale. La solidarité constitue une valeur clé de mon combat et cette crise nous a montré ô combien la solidarité est essentielle. Avec l’ensemble des services, nous avons uni nos forces pour organiser des collectes. Au sein du Parlement, au total, ce sont plus de 31 tonnes de denrées alimentaires, 550 jouets et 300 kg de vêtements qui ont été récoltés et ont ainsi amélioré le quotidien des familles fragilisées.


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations quant au soutien aux familles fragilisées, je vous invite à lire cet article.


Bien entendu, le fonctionnement de l’assemblée parlementaire a subi des adaptations pour continuer à assurer le travail législatif et de contrôle du gouvernement : application des mesures sanitaires strictes, télétravail, réunions en vidéoconférence et en hybride, votes électroniques à distance, etc. Les Député.e.s ont toujours poursuivi leurs activités, sans jamais cesser de travailler, et des réunions supplémentaires ont été programmées pour débattre de la crise sanitaire mais aussi voter de nouvelles législations. Le nombre de questions et d’interpellations à l’égard du Gouvernement ont même doublé pendant cette période.


Si vous souhaitez plus d'informations quant au rôle du Parlement en temps de crise sanitaire, je vous invite à lire cet article.


Renforcer la participation des citoyen.ne.s à l’activité parlementaire


En raison de la crise sanitaire, les visites au Parlement ont été interrompues. Afin d’éviter que les citoyen.ne.s ne se sentent davantage éloigné.e.s du monde politique, il a fallu évoluer et rendre nos débats plus accessibles.


A mon initiative, la communication et l’image de Chambre ont été modernisées pour élargir et faciliter l’accès des citoyen.ne.es aux informations publiques et faire mieux connaitre le fonctionnement de notre institution. Les plateformes numériques et les réseaux sociaux sont, à présent, pleinement utilisés. Le public peut suivre en direct les débats en séance plénière ou en commission et être informé en temps réel du résultat du vote d’une proposition de loi. Notre institution doit être garante de la transparence de ses travaux vis-à-vis du grand public.


Dans l’objectif de rétablir le lien entre notre institution et la société civile, la plateforme citoyenne « MyOpinion » a été également développée, en collaboration avec le SPF Bosa.


Mon objectif est de progresser vers une démocratie encore plus participative. Avec les services, nous réfléchissons à la mise sur pied de panels citoyens sur des sujets d’actualité afin de reconstruire le fil entre citoyen.ne.s et hommes et femmes politiques.


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations quant au chantier « Participation citoyenne », je vous invite à lire cet article.


Lutter contre toute forme de discrimination, ma priorité


La Chambre, institution de tou.te.s les Belges, doit pouvoir faire preuve d’exemplarité et dans ce cadre lutter avec force contre tous les types de discriminations.


Tout d’abord, rendre notre assemblée plus ouverte aux citoyen.n.e.s, c’est aussi assurer une meilleure accessibilité des débats en ce compris aux personnes en situation de handicap.


Avec le soutien des services de la Chambre, nous avons mis en place l’interprétation des questions d’actualité en séance plénière en langue des signes néerlandaise et française. C’est une belle avancée en termes de participation et je continuerai d’œuvrer en ce sens ! Ainsi, plusieurs mesures concrètes en termes d’accessibilité des bâtiments pourraient également voir le jour prochainement.


L’égalité entre les femmes et les hommes a toujours été l’un de mes chevaux de bataille. Et c’est un combat qui n’est pas terminé, l’actualité nous le montre chaque jour ! Si la parité progresse, dans les entreprises comme dans nos assemblées, nous sommes encore loin de l’égalité réelle. C’est un fait soulevé par le groupe de travail « Genre » mis sur pied au sein de l’administration. Mon rôle en tant que Présidente est de veiller à ce que chacune et chacun dispose des mêmes chances dans la vie. Avec la Présidente du Sénat, nous sommes déterminées à changer le cours de l’histoire et à proposer des actions concrètes qui nous permettront de devenir, d’ici 2030, l’un des parlements européens les plus sensibles à la dimension de genre !


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations quant au chantier « Egalité des genres », je vous invite à lire cet article.


Ces derniers mois, nos droits humains ont été remis en cause par certains États-membres de l’Union Européenne. En tant que Présidente de la Chambre, continuer à donner de la voix pour défendre le respect des droits humains est fondamental, tant dans le travail parlementaire que dans nos comportements et aussi de manière très visible dans l’espace public. Ainsi, au Parlement fédéral, nous avons montré, à plusieurs reprises, notre ferme volonté de défendre les droits des personnes LGTQI+.


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations quant au chantier « Lutte contre les discriminations », je vous invite à lire cet article.


Construire un monde plus juste et durable


Les problèmes environnementaux auxquels nous sommes confrontés requièrent une action immédiate en faveur du climat. Nous devons redoubler d’efforts et prendre des mesures ambitieuses afin d’assurer le bien-être de toutes et tous et protéger l’environnement. A mon initiative et en collaboration avec les services, la Chambre a adopté un ambitieux plan durabilité sans précédent composé de près de 80 actions. Il est essentiel que le Parlement apporte sa pierre à l’édifice pour construire un monde plus durable!


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations quant au chantier « Durabilité », je vous invite à lire cet article.


Une première année à la Présidence de la Chambre riche en progrès


Voilà une année qu’un nouveau souffle a parcouru la Chambre.


Aujourd’hui, je suis heureuse du travail accompli mais aussi plus déterminée que jamais à œuvrer encore pour plus de justice sociale, de solidarité et d’égalité.


Je tiens à vous remercier toutes et tous pour votre soutien à mes côtés.

Le travail se poursuit !