Services Publics

Cinq axes de travail prioritaires :

 

• Faciliter et simplifier les démarches administratives des usagers pour rendre l’Administration plus proche des citoyens

 

• Mettre en place une gestion écosociale des services publics

 

• Engager une réduction collective et concertée du temps de travail

 

• Poursuivre la modernisation des services publics

 

• Développer l’évolution des carrières et la formation des agents de la fonction publique

Pour le PS, les services publics constituent des instruments essentiels qui visent à garantir l’intérêt général et à améliorer le vivre ensemble.

 

Ils sont un maillon incontournable du contrat social de confiance entre les autorités publiques et les citoyens.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, le principe d’égalité doit être au centre de la réflexion sur l’avenir des services publics et des administrations.

 

En effet, le service public sous toutes ses formes est l’un des instruments principaux pour lutter contre les inégalités croissantes.

 

Les administrations publiques sont des acteurs de la mise en œuvre concrète des droits des citoyens.

 

Parmi ces droits, nous retrouvons le droit à la protection sociale qui est un pilier de notre société afin d’établir une égalité entre tous les citoyens.

 

Celui-ci doit être défendu et modernisé notamment avec l’automatisation et l’individualisation des droits sociaux ;

  • le droit au logement ;

  • le droit à la santé ;

  • le droit à l’éducation qui permet d’avoir un accès pour tous à l’école et qui passe par le droit à la gratuité scolaire ;

  • le droit à la sécurité publique et à la justice ; le droit à l’eau, l’énergie, aux transports.

 

L’ensemble de ces mesures nécessitent la mise en place de politiques publiques qui assurent à chacun l’accès à ces différentes prestations.

 

Le régime du statut, applicable au fonctionnaire, répond à des objectifs de trois ordres :

 

  • garantir une fonction publique attractive et valorisante qui permet d’avoir des agents qui puissent assurer les missions du service public dans toutes leurs composantes,

  • répondre aux particularités et aux valeurs du service public,

  • et enfin assurer l’impartialité de l’administration.

 

La statutarisation des agents du service public est la garantie d’un service aux citoyens.

 

Assurer leur statut permet de pérenniser les missions.

 

Pour le PS, les services publics doivent continuer à être soumis à des règles spécifiques qui permettent de prendre en compte la particularité de leurs missions et de les accomplir afin de répondre à l’ensemble des besoins des citoyens.

 

De même, la gestion des services publics et les prestations de services publics doivent pouvoir être assurées par des administrations publiques.

 

Le gouvernement MR N-VA a multiplié les attaques à l’égard des services publics.

 

Elles visent à remettre en cause les notions d’intérêt général et de solidarité, au bénéfice des intérêts individuels de certains privilégiés.

 

Avec un gouvernement de droite, aucun service public, aucune administration, aucune entreprise publique, aucune prestation sociale n’est à l’abri d’une privatisation.

 

A titre d’exemple, le gouvernement MR N-VA a décidé de privatiser certaines missions de sécurité publique qui sont indissociables des services de police.

 

Pour les socialistes, le recours à la sous-traitance doit rester limité et strictement encadré par les pouvoirs publics.

 

Certaines missions actuellement sous-traitées seront réinternalisées si cela peut engendrer une économie sans nuire à la prestation au bénéfice de la population.

 

Le gouvernement a aussi lancé une série de réformes visant à détricoter les droits des agents, notamment en ce qui concerne leurs congés maladies ou leurs pensions.

 

Pour le PS, les administrations et entités publiques doivent être en mesure d’assurer leurs missions de régulation et de prestation afin de défendre les services publics en tant que biens qui appartiennent à la collectivité.

 

Dans ce cadre, la gestion des services publics doit permettre de répondre à un double objectif : satisfaire le citoyen-usager des services publics et satisfaire l’agent.